Voici ce que nous vous proposons :

Bonjour, nous vivons en ce moment une situation difficile, mais nous pouvons en profiter pour en faire un moment de pratique ensemble, n’est-ce pas ?

Notre pratique de la méditation est très importante en cette période, elle nous aidera nous, et de là, en cercles de plus en plus grands, elle inclura tous les êtres… c’est là la base des Enseignements : nous sommes reliés, nos actes nous définissent et se répercutent à travers le temps et l’espace.

Voici ce que je propose : tous les jours de la semaine, sauf samedi et dimanche, à partir du lundi 23 mars, nous nous retrouverons en direct à 8 h le matin pour une assise de 30 mn environ, suivie de l’offrande de l’encens, du Refuge et des Vœux, salut aux Maîtres. Puis quelques minutes de commentaires sur une phrase du Dharma, un poème, etc.

Vous pouvez vous asseoir où vous voulez, comme vous voulez, entrer quand vous voulez, vous interrompre quand vous voulez… mais soyez avec nous, fortifiez votre pratique grâce à la présence de tous les autres, commencez la journée dans la paix et la joie du Dharma…

Nous, nonnes et enseignantes de la Demeure sans Limites, Jôkei Sensei, Toen-Ni et moi-même, avons choisi de passer ce temps de retraite à l’annexe de ville du temple, au Betsuin de Valence. Le Zendo y est assez informel, nous ne portons pas nos robes, nous n’avons pas le poisson en bois, ni les cloches, mais peu importe ! Nous restons au plus près de « la place du marché », pour vivre ce moment difficile comme et avec les autres personnes du monde.

1er rendez-vous : lundi 23 matin à 8h

Nous nous retrouverons également le soir, 5 fois par semaine, toujours en direct, de 20h à 21h. Et aussi les matins et les soirs d’Uposatha. (Dates et horaires : https://www.nousasseoirensemble.org/)

Ces assises seront ouvertes à toutes et tous. N’hésitez pas à partager l’adresse que je vais donner avec toutes les personnes intéressées : c’est vraiment le moment de n’être qu’un seul corps, une seule Sangha, et de pratiquer ensemble le Bouddhadharma.

Technique : nous sommes en train de terminer le côté technique. J’enverrai un autre mail dimanche pour donner l’adresse sur laquelle vous n’aurez qu’à cliquer pour nous rejoindre – si tout va bien dans notre installation, qui elle aussi est très simple, seulement caméra et micro de l’ordinateur…mais peu importe !

Enfin je voudrais dire ma gratitude à notre webmastère, qui me guide et m’explique comment faire avec beaucoup de patience, et va permettre ces rencontres !

Ensemble sur la Voie,

A bientôt,

Joshin Sensei

Il y a un poète qui a été un des grands poètes des Tang, Du Fu qui était à Chang’an quand arriva la guerre civile et a écrit :

 “Les empires s’écroulent,
montagnes et rivières demeurent”.

Comment faisons-nous, êtres humains, pour être pleinement nous-mêmes quand nous sommes confrontés à ce qui s’écroule. Parce que c’est un peu ce qui se passe en ce moment…`

Je pense que c’est la question qu’il pose. Et la réponse aussi qui est dans la question. Et c’est cette réponse qui nous interroge.

Comment faisons-nous pour rester pleinement un être humain pour conserver notre nature, notre nature lumineuse, notre nature de Bouddha, notre nature insaisissable et sans limites lorsque tout s’écroule ainsi.

Comment exprimer à travers tout ce chamboulement , toutes ces craintes , pleinement notre Nature de Bouddha. 

Voilà notre interrogation, voilà notre koan pour les semaines à venir.

Commençons par nous asseoir ensemble, le cœur en paix.
Alors nous serons prêts à nous aider nous-mêmes et à aider tous les êtres.

Texte sur https://www.nousasseoirensemble.org/zazen-ensemble