Le 8 avril, célébrer la naissance du Bouddha – la fête des fleurs

Il est dit qu’au moment de sa naissance, le Bouddha Shakyamuni s’est acclamé : « Le ciel, la terre et moi formons un seul et même être ! »
La légende raconte également que le jour de la naissance du Bouddha, deux dragons rois auraient fait pleuvoir une pluie tiède et sucrée afin d’accueillir le nouveau-né.

Le 8 avril, on trouve dans la plupart des temples bouddhistes au Japon, un petit pavillon décoré et fleuri, recouvert d’une statue du bébé-Bouddha pointant un doigt vers le ciel et un doigt vers la terre. Cette statue baigne dans un thé sucré, c’est ainsi que l’on célèbre la fête des fleurs en versant une décoction de feuilles écrasées et fermentées d’hortensia sur sa statuette.

Nous consacrerons la journée du 8 avril à zazen, à la copie du Metta Sutta, le discours sur l’amour bienveillant qui procure apaisement et joie du cœur.

Le bleu du vent,
Rejoint le ciel –
Boutons de prunier.
Keiko Niwa

Leave a comment

cinq + 4 =